Quand le bijou devient une évidence sans rien avoir provoqué…

Au hasard de la vie se découvrir une passion, se laisser porter puis dévorer par l’envie de créer le plus beau des accessoires … le bijou .
Quelle douce obsession!

L’inspiration prend alors sa source dans l’enfance, une si belle enfance, en Provence, bercée de traditions profondément ancrées et chargées de sens.

Je me souviens alors de ma petite gourmette de baptême, des chevalières des hommes de la famille, des médailles aux profils de madones de mes grands-mères, des épingles à nourrice où l’on accumulait les petites plaques de métal à l’effigie des anges et de tous les Saints.

Plus gardiens que bijoux on les portait avec conviction, persuadés qu’ils nous offraient leur protection.
Les faire revivre, voilà ce qui me plaît.
Faire d’une vielle médaille oubliée au fond d’un tiroir, l’empreinte de toute une collection. Montée en bague, en collier, sautoir ou bracelet, jouer à lui donner des couleurs. S’amuser à la faire scintiller grâce à des poudres dorées ou des strass. La rendre sexy ou rock, toujours chic, car j’aime les bijoux qui rendent belle, mais aussi et surtout, les bijoux qui ont une histoire, un sens.
….les bijoux qui ont une âme.

Cristel Gaidon-Ninville, créatrice BV